mardi 23 mai 2017

Maudit Héritage : Débroussaillage et débrouillardise

   




Roseline avait beaucoup de mal à se remettre de ses émotions. Elle pensait avoir enfin récolter les fruits de son dur labeur ( à savoir supporter Charles-Henri depuis plusieurs années déjà sous prétexte qu'il était un descendant de la famille de Laloufoquerie ...) et au lieu de cela, elle se retrouvait avec une vieille bicoque en ruine sur les bras et ceci sous le regard rieur des voisins que l'arrivée d'une limousine avait attiré hors de leurs maisons.















Lorsqu'ils pénétrèrent dans la maison avec précipitation  pour fuir les curieux, ils se rendirent vite compte que le décor intérieur n'avait ab-so-lu-ment rien à envier à l'extérieur... Même pas au niveau de la végétation... 

Il manquait des panneaux de murs, des trous plombaient le parquet et le hall d'entrée brillait par l'absence de l'escalier qui autrefois permettait d'accéder à l'étage supérieur... Bref, tout était inhabitable.

Heureusement, oh oui grand Dieu heureusement, que le sous-sol était hors d'eau... Roseline et Charles-Henri avaient donc un endroit où s'installer. Eux qui rêvaient de hauteur, ils finirent à la cave !


Il était devenu bien évident que s'ils voulaient se sortir de ce trou, Ils allaient devoir mettre la main à la pâte et au porte-monnaie. Ce dernier étant quasiment vide, ils misèrent surtout sur leurs pattes...

Ils se changèrent donc rapidement, en coordonnant leurs tenues ( rose parce que le rose c'est chic) pour montrer aux yeux du monde qu'ils étaient un couple uni. Pour eux cela passait par là et non pas par ailleurs, non non, même pas par là où vous pensez... Ils remontèrent ensuite à l'étage pour commencer ... Ils ne savaient pas encore vraiment quoi ...


Ils décidèrent tout de même de commencer par débroussailler... çà ne coûte rien de débroussailler non ? 

Ils furent très contents du résultat car le jardin paraissait déjà plus grand et plus soigné. De plus, leurs efforts leur avaient rapporté un petit pécule de simflouz dont ils ne s'attendaient pas.

Roseline en profita aussitôt pour entamer la rénovation de la face avant de la maison car elle serait la première chose que les passants verraient d'eux . En effet, la maison ou eux-mêmes c'est la même chose dans la petite tête blonde de Roseline... 


Durant tous ces travaux, Charles-Henri et Roseline avaient passé bien trop de temps ensemble et ils choisirent de s'éloigner quelques instants l'un de l'autre afin de ne pas succomber à leurs instincts tribaux et arrivaient à s'autolyser dirons nous...

Charles-Henri partit à la pêche car en mâle dominant ( croyait-il...), il pensait être de son devoir le fait de ramener à la maison de quoi mettre quelque chose dans leurs assiettes pour le souper.


Et Roseline partit compter fleurette dans les prés. Elle tomba sur un chevalet abandonné là par on ne sait qui et s'imagina peindre une sublime oeuvre d'art qu'elle pourrait pas la suite revendre une fortune. ( une pastèque et des pommes, çà en jette selon elle !)



Se rendant vite compte que que ses œuvres ne lui rapportaient rien de plus que le prix du matériel pour les faire, Roseline décida de trouver une autre idée pour palper du blé.

Chemin faisant, elle tomba sur un arbre creux. 

" Alice a bien trouvé le pays des merveilles grâce à un arbre creux non ? alors pourquoi pas moi ?" se dit elle...

Et bien Roseline, parce que toi tu n'as pas de lapin blanc pour te montrer la voie ma grande ! Mais cela était bien au dessus de ces capacités intellectuelles et cette remarque ne provoqua même pas les prémices d'une réflexion chez elle...

Elle plongea plein d'espoir sa main dans l'arbre et...


Elle fut prise subitement d'un besoin irrationnel de prendre une douche pendant une heure entière...


Roseline avait tout simplement oubliée qu'elle était plutôt d'un tempérament délicat...

Suite à ce moment d'hygiène corporel intense et de détente, elle ressentit quelques petits tortillements au creux de son estomac. Charles-Henri n'étant pas encore rentré de sa quête nourricière, elle confectionna avec grande noblesse un plat de macaronis au fromage. 

Elle n'aurait jamais pensé, mais alors jamais de jamais pensé ... Qu'un jour, elle se retrouverait à déguster un plat de pâtes avec Charles-Henri qui déposerait une lourdeur intestinale à ses côtés.


Elle profita de sa légèreté toute retrouvée pour faire une demande à son bien aimé.

" Je me suis découverte un talent, que dis je un talent, un don relevant de la légende pour la peinture. J'ai en toute modestie la certitude de pouvoir atteindre une renommée mondiale dans cet art. Achetons nous un chevalet et grâce à ces jolies petites mains bien manucurées jusqu'à récemment, je nous sortirais de cette délicate impasse".

Charles-Henri, ne souhaitant pas plus entendre la voix de crécelle de sa dulcinée qui lui saturait les tympans, accepta immédiatement de faire cet onéreux achat bien futile selon lui du fait de leur situation financière. Il avait surtout une petite idée en tête mais cela ne se dit pas ouvertement... Cela se partage plutôt par sous-entendus faits avec finesse et doigté .


A dire vrai, Roseline était plus impatiente de mettre en place son nouveau plan de prospérité que soucieuse du bien-être de sa moitié ( son quart ? sa moitié de quart ? son trois dixième de moitié de quart ??? )

Elle se mit alors à peindre et à peindre et à peindre .... Jusqu'à se sentir tendue comme un string .... euhhhhh... Tendue comme un arc pardon...

Et pour se délasser afin de trouver plus facilement le sommeil aux effets réparateurs dont elle avait tellement besoin, elle ne trouva rien de mieux que de laisser croire à Charles-Henri qu'elle était à sa disposition pour satisfaire ses moindres désirs.

Elle le laissa donc faire d'elle tout ce qu'il voulait... Mais juste un peu... Un tout petit peu... Un tout tout tout tout tout tout tout petit peu ...


Ben oui, faut pas exagéré tout de même Chapinou ...

********************************************

POINT CHALLENGE :

  • Rénovation : Débroussaillage du jardin, entrée et murs de devant.
  • Argent : 442 §


Maudit Héritage : Arrivée au manoir

  Roseline et Charles-Henri pensaient pouvoir sérieusement commencer à se la péter maintenant qu'ils avaient touché l’héritage d'Oncle Alfred.



Il faut dire que leur vie n'était pas jusqu'à présent bien reluisante ....


Mais bon bon... Tout çà est loin derrière maintenant... Très très loin .... Sous dix mètres de béton armé .... Bref, qu'on en entende plus jamais parlé, compris ?!  PLUS JAMAIS !!!

La bienséance voulait toutefois que Roseline et Charles-Henri attendent un peu avant de s'installer dans la demeure. Alors ils profitèrent d'une longue attente d'au moins 3 jours pour dilapider le peu qu'ils possédaient. ( C'est ce qu'il faut pour faire du shopping...).


C'est avec dédain qu'ils annoncèrent à leur employeur, responsable d'un fast-food miteux, qu'ils n'avaient plus besoin de gagner leur pain puisque désormais  celui-ci leur tombait dans le bec tout cuit sans le moindre effort de leur part.


Ils rendirent également les clefs de leur petit deux pièces en déclarant au propriétaire qu'il était inadmissible qu'ils puissent vivre en dessous de leur nouvelle condition plus longtemps.


Enfin, ils vendirent la plupart de leurs biens ( de toute façon, ils auraient de quoi en acheter d'autres bien plus à leur convenance) et profitèrent de ce profit pour soigner leur apparence. Coiffeur, manucure, tailleur sur mesure, parfumerie etc... Toutes ses petites choses qui montrent aux yeux du monde ce que vous valez... Du moins selon eux !


********************************************

En quelques mots, c'est fort beaux de leur plumage ( mais sans le sou)  et assis à l'arrière d'une limousine avec chauffeur que Roseline et Charles - Henri firent leur entrée dans Windenburg.




Durant leur voyage, Charles-Henri évoquait avec enthousiasme les souvenirs d'enfance au manoir. Il décrivait avec forts détails chacune des pièces ainsi que les nombreuses œuvres d'art qui les décoraient. Tout ceci, disait il, éveillait l'admiration et l'envie de tous les habitants de la région. Mais Charles - Henri omettait bien de relater à Roseline les relations plutôt tumultueuses qu'il nourrissait auprès de son cher oncle. Il faut dire que son aïeul ne lui avait jamais pardonné sa tentative de vol de quelques liasses de billets de Simflouz qu'il cachait dans son pot de chambre.

Ceci expliquait pourtant pourquoi, étant le seul héritier de la famille de Laloufoquerie, il vivait jusqu'à présent si petitement. Mais de ceci, nous ne devons plus en parler n'est ce pas ...

" Comment avait il pu trahir ainsi son tuteur qui avait pourtant bien pris soin de lui après le décès de ses parents ?" se disait le vieil homme. Il avait alors renier son neveu et l'avait condamné à l'exil dans la grande ville. 




Mais n'en parlons plus.... N'en parlons plus...

Oui mais ... Non non, taisons nous ...


********************************************

Roseline était autrefois tombée sur un album photos de famille de Charles-Henri (c'est d'ailleurs ce qui l'avait convaincu de dire oui lorsque ce dernier l'avait demandé en mariage...) et se rappelait alors durant ces derniers instants de voyage d'un des clichés représentant la demeure de l'oncle disparu.

Image de Popinette113


Elle s'y projetait déjà en son intérieur en faisant de grands projets de décoration voir de restauration. Elle ne s'imaginait pas à quel point ses pensées étaient tout à propos...

Lorsque la limousine fit halte, elle descendit alors du véhicule telle une reine espérant que tous les regards seraient alors tournés vers son élégante silhouette.

Elle fut subitement saisie d'une première ( et au combien illusoire) surprise :


Bien évidemment, elle n'écouta pas son époux tant aimé ( du moins depuis peu) et fut saisi d'une irrémédiable envie de prendre ses jambes à son cou...


Elle découvrit en effet alors l'état actuel de la majestueuse maison dont elle espérait qu'elle ferait sa fierté et non pas sa honte...



********************************************

POINT CHALLENGE :

  • Rénovation : 0
  • Argent : 200 §


lundi 22 mai 2017

Maudit héritage : Simstars

L'idée est d'utiliser ce challenge pour essayer d'écrire une histoire tournant à la dérision la cupidité dont certaines personnes peuvent faire preuve...

J'ai donc choisi dans les rôles principaux des sims qui selon moi sont assez représentatifs pour intégrer ces personnages.

Alors, honneur aux dames !

L'épouse :

Son nom : ROSELINE WHATELSE

Elle est jeune adulte
Fraîchement mariée à Charles-Henri Whatelse

Et voici son aspiration et ses traits de caractère :



L'époux :


Son nom : CHARLES -HENRI  WHATELSE

Il est jeune adulte
Fraîchement marié à Roseline Whatelse

Et voici son aspiration et ses traits de caractère :


En tout cas, leur but commun dans la vie est de gagner beaucoup de simflouz...
J'ai dit beaucoup ?
Ce n'est pas suffisant...



Maudit Héritage : Présentation



Challenge proposé par Popinette113 sur le forum officiel : ICI

Cliquez sur le lien ci-dessus pour retrouver les règles en entier.

Un grand merci pour nous proposer ce challenge très intéressant et très bien construit.


 Résumé de l'histoire et de l'objectif :

Votre sim est fou de joie. Il vient de recevoir un courrier lui annonçant que son vieil oncle lui a légué sa magnifique maison qui faisait la fierté de la famille.

Il part avec son conjoint en laissant tout derrière lui : son domicile, son emploi... Tout. Et il arrive avec toutes ses affaires sous le bras sur le domaine dont il a hérité.

Et là, surpriseeee !!! La maison est en ruine.

Le but de ce challenge : votre couple qui se retrouve sans argent et sans emploi doit redonner le panache à cette maison et ainsi la rendre aussi luxueuse et magnifique qu'autrefois.

( voir les règles sur le forum officiel pour en connaître tous les détails : lien ci-dessus).

Images de la maison :


Voici ce que vous auriez dû avoir ...
( Photo ancienne créée par Popinette113 => ici)


Mais voici ce que vous trouvez à votre arrivée :







Il manque de tout... Des murs, des fondations, des fenêtres etc...

Fin de challenge :

Le challenge prend fin quand la maison est restaurée et qu'elle atteint une valeur de 120 000 §



Maudit Héritage : Menu






Les Naufragés : Le départ


J'ai posé aujourd'hui le dernier objet sur la dernière dalle.



Et j'en revenais pas de l'objet que j'ai obtenu ...

Je me suis empressée de l'installer dans mon abri. Je n'osais pas espérer... Si ???

Allais-je enfin avoir un contact avec le monde ?

J'ai essayé, je croisais tous les doigts que je pouvais....

et...


Je suis arrivée enfin à contacter les secours !


Ils m'ont demandé de les renseigner sur ma localisation. Je leur ai donné les informations que je pouvais. Alors, nous sommes tombés d'accord que j'allume un grand feu pour qu'ils puissent me repérer.

Mais avant, j'ai voulu jeté un dernier coup d'œil à cette île qui m'a tant apporté durant ces derniers jours.


Quelle magnifique île... Je suis triste de devoir la quitter mais la vie est ailleurs !

Alors j'ai allumé le feu ...


Quelques instants après j'ai entendu un bruit ...

Oui c'est bien çà !

Un bruit venant du ciel !!

Hèèèè, je suis là, je suis lààààààààà !!!








Les naufragés : L'ennui gagne...



Cela fait un bon bout de temps que je suis ici. J'y suis bien mais malheureusement, même si je suis très solitaire, je commence tout de même à me sentir bien seule...

Je suis jeune encore et je crois en l'amour. J'ai bien compris que ce n'est pas en ce lieu, tout paradisiaque qu'il soit, que je vais trouver mon âme sœur...

Alors devrais-je trouver un moyen de partir d'ici ou pas ?
Suis-je prête à retrouver ma vie parisienne ?
Je suis épuisée parfois de réfléchir à tout çà ...


Oh, et si je faisais un malaise alors que je suis seule ici ?
Si je me blessais ?
Et si les champignons que j'ai trouvé étaient vénéneux ??
Je n'y comprends rien en botanique...

Vous voyez ? çà s'emballe franchement dans ma tête ses derniers temps ...

Alors je m'occupe, du mieux que je peux.


Et je deviens une vraie addict au petit écran. En parlant de la taille de l'écran, dire que j'ai un gigantesque écran plat dans mon appartement à Paris et je ne le regarde jamais... Ici, les choses deviennent vraiment différentes...


******************************

 POINT CHALLENGE :

  • Argent : 1 168 §
  • Dalles activées : 13/14